Paracas & les îles Ballestas

Nous arrivons à Paracas après seulement 4h de bus depuis Lima avec la compagnie Cruz del sur (la plus recommandée au Pérou). Ne nous demandez pas pourquoi mais nous nous attendions à une ville moche, bruyante et polluée et si nous venions, ce n’était que pour les îles et la réserve. Nous avons donc été agréablement surpris de trouver une ville finalement presque charmante, avec de (trop) nombreux aménagements touristiques certes, mais pas désagréable pour autant. 

Venant du Chili, nous avions en plus la bonne surprise de trouver des prix « normaux » pour se loger et se restaurer. 

Les îles Ballestas et la Réserve de Paracas

Pour une fois, nous décidons de faire la visite en passant par un tour organisé : ce sera îles Ballestas le matin, la réserve l’après-midi et le transfert jusqu’à Huacachina le soir. Nous ne sommes généralement pas adeptes des tours mais nous n’avions pas trop envie de nous prendre la tête et honnêtement, après quelques calculs scientifiques (on aime bien les maths nous), nous n’avions pas beaucoup à gagner à nous débrouiller par nos propres moyens.
Mais si vous avez envie de vadrouiller en autonomie, sachez que pour les îles Ballestas, ce n’est pas possible. En revanche, vous pouvez louer des vélos et parcourir la réserve seul ou louer un quad (mais la, le guide est obligatoire).

  • Les îles Ballestas, quesaco?

Il s’agit d’un ensemble d’îles devenu réserve naturelle protégée et sur laquelle vivent de très nombreux oiseaux en tout genre, des lions de mer, des pingouins et même des dauphins. La visite consiste à faire le tour de ces îles en bateau et admirer le spectacle ! Un guide nomme chaque espèce d’oiseaux et raconte l’histoire de ces îles.

Le tour de bateau est agréable et on apprécie voir tous ces animaux. Mais une question me taraude : est ce qu’on ne les dérange pas un peu tout ces êtres vivants avec nos gros bateaux touristiques polluants qui s’entassent les uns les autres autour des îles pour admirer de toujours plus près les animaux ? N’ayant pas la réponse mais au bénéfice du doute, pas sur qu’on le referait ! En plus nous à SF, on surfait avec les lions de mer alors de les voir étaler sur des rochers, ça nous fait pas grand chose :p

  • La réserve de Paracas

Quand on entend réserve, souvent on pense milieu très vert riche en faunes et en flores. Et bien la réserve de Paracas, c’est plutôt un désert de sable et de pierres situé en bord de mer. Plutôt original donc 🙂 

Le tour débute par la visite d’un musée où on en apprend davantage sur la formation de la réserve et son évolution – intéréssant. Nous ferons haltes sur différents points de vues pour finir par le clou du spectacle : le mirador et ses restos touristiques ! En pleine réserve « ultra protégée », on trouve donc des restos en bord de plage, construit à l’arrache pour satisfaire notre appétit touristique. Mouai…

Allez, ne soyons pas que pessimiste, la vue est malgré tout splendide et bien que les lieux soient un peu surexploités (entre les quads, les vélos, les cars de touristes et les restos), la majeure partie de la réserve reste fermée au public. On se dit, et on espère, que les animaux sont donc tranquillement planqués la bas! 

63FD4B88-485B-4C18-9D97-20DAD10F9BA5


Pratique :

  • Excursion avec Paracas Overland : 160 soles pour 2 (environ 45 euros)
  • Hôtel : un peu excentré mais bon rapport qualité / prix (110 soles)

<< Lima Oasis de Huacachina >>

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s