Arequipa & le canyon de Colca

Arequipa

Un trajet de bus de nuit plus tard (ça nous avait presque manqué dis donc), nous arrivons à Arequipa. Nous avons entendu parlé des dépouillages touristiques effectués par les faux taxis donc nous préférons prendre un taxi officiel, garé au sein de l’enceinte de la gare (8 soles pour aller à la place des armes).

Nous arrivons à notre auberge et repartons quasiment immédiatement pour aller prendre le petit déjeuner dans une boulangerie recommandée par le guide du routard : la Canasta; testé et approuvé par où est chardi ! S’en suit une balade dans les rues pavées de la ville, toutes bordées d’échoppes et de magasins plus ou moins touristiques. Nous finissons par l’inévitable place des armes, l’une des plus belles que nous ayons vue. L’architecture est superbe, les arcades qui entourent la place lui confèrent un côté royal et la cathédrale qui borde la partie sud est majestueuse. En outre, des volcans aux sommets enneigés se dessinent en toile de fond. Bref on est fan 🙂 

20180709_213109

Nous poursuivons notre visite par le grand (le plus grand du monde) et coloré monastère de Santa Catalina. Au fil de la visite de cette ville dans la ville, on retrace la vie des nones et leurs habitudes. La balade est très agréable; derrière ces hauts murs en pierres, nous sommes protégés du « chaos » bruyant de la ville et dans ces petites pièces sombres, nous sommes à l’abri du soleil et de la chaleur. Il paraîtrait qu’une trentaine de nones vit encore dans ce monastère, on comprend pourquoi.

C’est sur cette note culturelle que nous décidons de terminer cette journée. Demain, direction Cabanaconde et le Canyon de Colca.

Le Canyon de Colca

Nous partons randonner 3 jours dans ce canyon. Pour s’y rendre, nous prenons le bus de la compagnie santa lucia (20 soles/pers) depuis le terminal terrestre d’Arequipa. Après un trajet de 5h30 à travers les montagnes et le passage d’un pic à près de 5000 mètres d’altitude, nous arrivons à Cabanaconde, ville départ du trek pour le canyon de Colca. Attention, la ville est située à plus de 3000 mètres d’altitude et il est donc préférable de s’être un peu habitué à ces hauteurs avant de s’attaquer au canyon. 

  • J1/ Cabanaconde – Llahuar (4h)

Départ à 9h de notre auberge en direction de Llahuar. Juste avant l’entrée du sentier, nous croisons un « Rangers » à qui nous achetons donc 2 tickets pour accéder au site. Une rumeur dit que ces pass ne sont pas obligatoires; après quelques recherches, il s’avère qu’ils le sont bien. Si vous ne croisez pas de Rangers cela dit, il n’y a pas moyen d’acheter votre pass ailleurs (et comme on dit, pas vu, pas pris!). Et puis de toute façon, vous aurez toujours possibilité de l’acheter si jamais vous vous faites contrôler sur la route. Attention aux faux contrôleurs. Les vrais ont une veste rouge, un badge, un registre et vous donne un ticket tamponné et poinçonné.

La 1ère journée consiste à descendre la montagne (mais pas à cheval): 1300 mètres de dénivelé négatif qui longe le canyon : tout simplement magnifique ! Un chien du village vous accompagnera sûrement le long de votre périple, vous indiquant la route si jamais vous avez un doute en échange de quelques restes de sandwich et d’eau. Mais le chemin est bien marqué. D’ailleurs un conseil, faites l’itinéraire piéton sur Google Maps avant de partir, ça aide en cas de doute.

Il fait chaud dans le canyon, très chaud ! Nous rationnons notre consommation d’eau, nous nous tartinons de crème solaire et le chapeau n’est pas de trop. Nous nous octroyons une petite pause sandwich et trempette au bord de la rivière après la descente, avant d’attaquer la montée finale pour le Lodge.

Après l’effort, le réconfort: 

Notre lodge possède 4 bassins : 2 froids qui nous font du bien aux jambes lorsque nous y arrivons, et 2 chauds : parfaits pour se détendre lorsque le soleil est caché derrière les montagnes. Un vrai kiffe!! Un conseil : arrivez tôt au lodge. Nous étions seuls dans les bassins jusqu’à environ 16h…

20180707_160746

  • J2/ Cabanaconde – Oasis de Sangalle (4h)

Au levé, de méchantes courbatures aux cuisses nous annoncent que la journée sera difficile. En altitude, il faut boire davantage et surtout bien respirer pour bien oxygéner les muscles et éviter les contractures (on ne savait pas). Heureusement, aujourd’hui, nous ne ferons qu’environ 600 mètres de dénivelé positif, puis 600 mètres négatif. Le chemin pour rejoindre l’oasis de Sangalle consiste à suivre la route principale avant la descente finale vers l’oasis. Cette route est un peu moins jolie que la veille mais nous apprécions malgré tout cette marche. Il fait encore très chaud ! 

20180708_113131

Après 4h de marche, nous arrivons à l’oasis au bord de la rivière, au fond du canyon. Toute cette verdure est impressionnante; cela fait 4h que nous marchons dans un décor sec, sableux et caillouteux. L’oasis est tout le contraire de ça : verdoyant, humide mais toujours aussi chaud. Heureusement, la superbe piscine de notre lodge est là pour nous rafraîchir et nous détendre les muscles !!

En fin d’après-midi, nous assistons à l’arrivée des muletiers qui assurent le ravitaillement des lodges, seul moyen de « locomotion ». J’ai mal au cœur quand je vois ces pauvres mules porter des charges qui ont l’air de peser bien trop lourd pour leur petit dos.

  • J3/Sangalle – Cabanaconde (3h)

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, nous remontons tout le canyon! 1300 mètres de dénivelé positif et avec la chaleur qu’il fait, nous décidons de partir tôt à 7h. De toute façon, la nuit n’a pas été très bonne: un tremblement de terre nous a réveillé à 1h30; puis les chiens à 2h; puis les premiers randonneurs vers 4h qui sans gêne parlent forts et crient à travers les lodges…

Nous marchons vite car nous voulons grimper un maximum avant que le soleil ne nous frappe; nous avons de la chance, la montage est relativement bien ombragée et nous arrivons facilement à nous mettre à l’abris quasiment tout le long de notre ascension.

Après 3h de grimpette, nous sommes contents d’arriver à Cabanaconde, de nous attabler dans un petit resto de la place des armes pour prendre un petit-dej bien mérité et glander au soleil en attendant le départ de notre bus de 14h pour Arequipa (compagnie la Reyna, 17soles/pers).

20180709_114319


Pratique :

  • Hôtel Arequipa La Reyna : 14euros pour 2, petit dej inclus (bon rapport qualité prix et très belle vue depuis le toit terrasse
  • Boulangerie la Panadera
  • Hotel Cabanaconde Qurpawasi Hospedaje : 14 euros pour 2, petit dej incus (accueil froid mais bon rapport qualité prix)
  • Hôtel dns le canyon 1 : Llahuar Lodge 19e pour 2, petit dej et accès aux bains (dîner très bon en supplément pour 10 soles par pers)
  • Hôtel dans le canyon 2 : Oasis Paraiso eco lodge 20 euros pour 2, accueil mal aimable et option déjeuner ou dîner plus cher qu’ailleurs. Nous avons dîner à l’hotel voisin.