Torres Del Paine

Puerto Natales et le parc national Torres Del Paine

Ca yest, on l’a fait, on a pris le bus ! C’est une vrai institution en Argentine; le réseau est bien développé et les prix assez abordables donc c’est la solution facile pour se déplacer. C’est donc avec plein d’enthousiasme (…) que nous sommes partis de Ushuaia à 6h du matin pour rejoindre Puerto Natales, au Chili, 1 passage de douane, 3 bus et 14 heures de route plus tard.

Si on vient à Puerto Natales, disons le clairement, ce n’est ni pour son charme, ni pour ses chiens errants, ni pour sa gastronomie mais bien pour son accès au parc national Torres del Paine.
On décide de passer 2 jours au parc pour profiter pleinement de l’expérience (et aussi car à Puerto Natales, même hors saison, c’est du vol ! Les logements sont chers, les restos sont chers, les navettes sont chères… un bon petit racket organisé donc quitte à être un pigeon, autant l’être dans un cadre sympa).

Torres Del Paine, même pas peur !

On va se confronter à la plus mythique des randonnées : la base de las torres. Et comme on n’a pas envie de faire les choses à moitié, on se dit qu’on va même y aller pour le lever du soleil !
La randonnée se fait sur une journée sans problème mais on avait envie de prendre notre temps donc on a décidé de passer la nuit au camping El Chileno; le camping par -6°C, une première !
Nous sommes arrivés au parc dans la matinée et une fois le droit d’entrée acquitté, une gentille rangers nous a prévenu que le trail de la base de las torres était fermée et qu’il fallait obligatoirement un guide pour y monter (WTF ??). N’écoutant que notre tête de mule et voyant que tout le monde était, de toute façon, aussi bien décidé à y aller que nous, on prend la navette privée du parc (re-paiement d’un trajet) qui nous mène au début du trail et on y va, on verra bien !

Bon déjà, première bonne nouvelle, personne ne contrôle l’accès et le chemin n’est pas fermé; deuxième bonne nouvelle, on a de la chance car il fait beau. Allez hop, on commence l’ascension jusqu’au refuge d’el Chileno. A défaut de pouvoir monter jusqu’à la base de la torres, on pourra au moins profiter de notre nuit au camping ! Le chemin est très bien balisé et sans difficulté particulière si ce n’est que ça grimpe sec pendant 2 heures.
On arrive au refuge et là, troisième bonne nouvelle, étant donnée que c’est la fin de la saison, on est surclassé au refuge ! YAY !! On se familiarise avec les lieux et les 3 premiers kilomètres de la randonnée qui part vers la base de las torres que nous comptons, malgré la fermeture bien affichée cette fois-ci, gravir demain à l’aube. On engraine d’ailleurs avec nous un Chilien et un couple d’Américains. Dernière bonne nouvelle, le soleil ne se lève qu’à 8h50 !

La rando de la base de las torres : départ 6h15, la frontale en place, le petit déjeuner dans le sac à dos, la pleine lune et les étoiles nous accompagnant, c’est avec BEAUCOUP d’entrain que nous démarrons la randonnée (euh Pierre, c’est moi ou ils marchent super vite les américains là ?!). Après avoir affronté 500 mètres de dénivelé enneigé et verglacé et après avoir forcé nos américains à faire quelques pauses pour éviter de se retrouver trop tôt au sommet et se geler les miches à attendre le soleil, nous atteignons notre but… 40 minutes avant le lever du soleil !

Mais on ne nous avait pas menti, le moment est magique : le ciel se pare de couleurs jaune orangé nous offrant un spectacle à couper le souffle; l’apothéose est atteint lorsque les premiers rayons de soleil viennent caresser le haut des tours qui se colorent alors en rouge vif, le tout se reflétant dans le lac turquoise qui se niche aux pieds de ces trois tours chiliennes. Wahou, nous restons sans mots et seuls les cliquetis de nos appareils photos résonnent, pourvu qu’on réussisse à capter ce moment…

20180430_090322

On reprend nos esprits et on s’active pour redescendre jusqu’à la base du trek afin de récupérer la navette et rentrer à Puerto Natales.

Nombre de km parcourus : 25km
Dénivelé : 900 mètres
Mal aux pieds : oui
Satisfaction : 2000%
(si c’était à refaire, on resterait plus longtemps)


 Pratique :

  • Bus de Ushuaia à Puerto Natales : 53€/pers
  • Hotel à Puerto Natales : 48€/nuit
  • Navette de Puerto Natales à Torres del Paine : 20€/pers
  • Entrée au parc Torres del Paine : 28€/pers
  • Navette privée au sein du parc : 4€/pers
  • Nuit au camping el Chileno en pension complète (diner, petit déjeuner et déjeuner) : 85€/pers

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s