La Paz

La Paz, on aime ou on aime pas paraît-il. Bah nous, on n’a pas pas aimé, mais nous n’avons pas aimé 🙂 

Comme beaucoup de grandes villes, la Paz est animée par le bruit des voitures et des Klaxons et l’odeur des pots d’échappements. Ça, nous n’avons pas aimé 👎 Mais si vous avez la chance d’y être le dimanche, alors la ville offre une vie beaucoup plus paisible et agréable. Et ça, on a aimé 👍

Nous sommes restés 3 jours, ce qui nous a laissé assez de temps pour :

  • Découvrir le marché aux sorcières : aujourd’hui, le marché compte beaucoup de boutiques souvenirs mais jadis, les boliviens venaient s’approvisionner en ingrédients en tout genre (fœtus de lama, insectes séchés, plantes médicinales…) afin de fabriquer des remèdes. On retrouve encore quelques uns de ces ingrédients sur le marché. 

20180711_141532

  • Apprécier une balade jusqu’à la plaza park Murillo ou presque tous les bâtiments officiels y sont installés.

20180722_143344

  • Assister à un spectacle de weistling Cholitas : le catch féminin bolivien ou les femmes en tenues traditionnelles font semblant de se crêper le chignon. Au delà du divertissement et du côté un peu loufoque de ce spectacle – à touristes – celui-ci a pour but de dénoncer les inégalités de la société bolivienne et de donner du courage aux femmes pour mener leur propre rebéllion. Nous apprenons d’ailleurs que la société bolivienne est assez machiste; la parité ou l’égalité sont loin d’être respectée et la violence envers les femmes est très fréquente. 
  • Descendre la route de la mort en vélo : protégés de la tête au pied, nous enfourchons nos bécanes et partons à l’assaut de 50 km de descente. 

Les premiers kilomètres se font sur route bitumée, ce qui n’est pas plus mal pour se familiariser avec l’engin. Après 1 petite heure, nous rattrapons la route de la mort, tristement surnommée ainsi du fait du grand nombre d’accidents qui s’y sont produits avant que la nouvelle route ne soit construite. Elle était d’ailleurs réputée pour être la route la plus dangereuse du monde. 

En vélo, ça ne paraît pas si impressionnant que ça mais on ne voudrait clairement pas la prendre en voiture et encore moins en bus ! Sur de nombreux tronçons, 2 véhicules ne peuvent pas se croiser, ainsi, l’un des deux véhicules doit reculer pour laisser passer l’autre… et faire une marche arrière en bus sur une route en terre qui côtoie un ravin vertigineux, non merci ! D’ailleurs, les véhicules sur cette route circule à gauche pour limiter les accidents car ainsi, le chauffeur peut voir plus facilement à quelle distance ses roues se trouvent du vide. Cette règle aurait permis d’éviter de nombreux accidents !

Bon heureusement, on est sur nos vélos et on apprécie surtout les paysages. On descend chacun à notre rythme sans croiser aucun autre véhicule. La journée s’achève 3000 mètres plus bas avec quelques courbatures aux mains (prenez un vélo avec double suspension pour amortir les vibrations) où un repas attend nos estomacs affamés; nous rentrons à la Paz dans la soirée.

Nous avons beaucoup aimé cette journée car ça change de ce qu’on a fait jusque là et les paysages sont vraiment beaux. 


Pratique :

  • logement la Paz : sol andino hostal : 27€ / nuit (eau chaude, chauffage, petit dej très complet et très bon)
  • sortie vélo : 460 Bolivianos / pers
  • spectacle des cholitas avec pick up à l’hôtel : 90 bolivianos / pers

<< Copacabana & le lac Titicaca Uyuni >>

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s